CARTE BLANCHE à Vicentia Aholoukpe programmatrice – Le Méliès Pau, Cinéma d'art et d'essai

CARTE BLANCHE à Vicentia Aholoukpe programmatrice

mardi 13 juin 2023 - Soirée spéciale

Demander de programmer 4 séances à une programmatrice dont cela a été la tâche pendant de longues années relève du jeu d’enfant, mais ce qui rend l’exercice plus difficile, c’est de lui demander de choisir ses 4 films préférés. Là se bouscule un nombre de titres considérable, et ce qui doit être pris comme un cadeau devient vite une épreuve insurmontable. Des choix de films, Vicentia en a fait tout au long de sa carrière au Méliès, et ces 4 choix sont d’autant plus précieux qu’ils nous racontent un peu d’elle-même. Pour cet au revoir, elle nous fera le plaisir de nous les révéler à sa manière.

Séances présentées par Vicentia Aholoukpe –
Tarifs par séance 5,50€ / – de 26 ans 4,50€

– tarif 4,50€ adhérents Méliès

Mardi 13 juin 14h

TO BE OR NOT TO BE

Ernst Lubitsch

États-Unis – 1942 – vostf – 1h39 – vostf – avec Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack

Varsovie 1939. Entre deux représentations d’Hamlet, une troupe répète une pièce anti-nazie. Mais la guerre éclate et la Pologne est envahie. Pour aider la résistance à neutraliser un espion, les acteurs se font passer pour la Gestapo. Les vrais nazis entrent alors en scène…Classique des classiques et pourtant indémodable dans lequel tout n’est qu’illusion, faux semblants et duperies. Cette comédie jubilatoire fait partie avec LES BOURREAUX MEURENT AUSSI et LE DICTATEUR des œuvres anti nazi. Á (re)voir

Mardi 13 juin 16h15

HOMMAGE D’UNE FILLE À SON PÈRE

Fatou Cissé

Mali – 2022 – vostf – 1h10 – documentaire avec Spike Lee, Gaston Kaboré, Baba Diop,Souleymane Cissé, Andrée Davanture, Martin Scorsese, Sokona Gakou

À travers les témoignages des amis, de la famille ou encore des collaborateurs de Souleymane Cissé (YEELEN, FINYE), le film s’intéresse à sa jeunesse à Dakar, à son implication dans le cinéma à partir de l’indépendance du Mali en 1960 et ses réalisations des années 1970 à nos jours.
De grandes personnalités du cinéma comme Costa-Gavras, Martin Scorsese et Spike Lee, brossent le portrait sincère de l’un des pionniers du cinéma malien. En avance sur leur temps, ses films aux thèmes précurseurs ont beaucoup apporté au septième art, parfois au grand dam des pouvoirs politiques africains et de la censure.

Mardi 13 juin 18h30

LA VISITE DE LA FANFARE

Eran Kolirin

Bikur Ha-Tizmoret
Israël – 2007 – vostf – 1h26 – vostf – avec Sasson Gabai, Ronit Elkabetz

Un jour, une petite fanfare de la police égyptienne vint en Israël. Elle était venue pour jouer lors de la cérémonie d’inauguration d’un centre culturel arabe. Seulement à cause de la bureaucratie ou de tout autre concours de circonstances, personne ne vint les accueillir à l’aéroport.
« Drôle et touchante histoire que celle des déboires d’un chef d’orchestre égyptien et de sa troupe, perdus dans un village du désert israélien. Jouant élégamment sur l’incompréhension des peuples, la lourdeur bureaucrate, ainsi que sur les rapports de méfiance et de séduction entre individus, ce récit cynique fait preuve d’une belle humanité qui lui a valu en 2007 d’être remarqué au Festival de Cannes où il a reçu le prix de la critique et le coup de coeur de la section Un certain regard ». Olivier Bachelard – Abus de Ciné

Mardi 13 juin 20h15

SOLEIL VERT

Richard Fleischer

Soylent Green
États-Unis – 1973 – vostf – 1h37 – avec Charlton Heston, Edward G. Robinson, Leigh Taylor-Young

New York en 2022. Les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l’ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l’effroyable réalité de cette société inhumaine. Sorti en 1974, SOLEIL VERT avait prédit le monde de 2022 et ça fait froid dans le dos. Un film culte à voir sans faute.